CORTOT (Alfred) (1877-1962)

Lot 54
400 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 483 €

CORTOT (Alfred) (1877-1962)

26 lettres dont 3 dactylographiées 6 enveloppes. Correspondance adressée à diverses personnes montrant ses multiples activités, de 1915 à 1945: (s.d. 1907): «... Vous aurez sans doute à vous occuper sérieusement de mon nom. Je me présente au conservatoire comme professeur et l'élection doit avoir lieu demain...»; avril 1915: «Permettez moi, au nom des artistes malheureux aux besoins desquels nous nous efforçons de venir en aide depuis huit mois, de vous remercier... du geste si généreux qui met à la disposition de la caisse de notre oeuvre la moitié de vos droits d'auteur sur «Les allemands destructeurs de cathédrales...»; 20/12/1915: Il installe un atelier à Enghien pour les blessés; 31/10/1916: Le service de la propagande des beaux arts demande la liste des artistes français pour des expositions à l'étranger. Cortot demande au président une réunion pour faire cette liste; 22/02/1927: à l'éditeur Schneider, il lui renvoie la copie et l'épreuve corrigée de la cadence de Fauré qui comportait beaucoup de fautes, il demande que la date de composition figure sous le nom de Fauré «Ne mettez pas mon nom en 1ère page. L'indication me mentionnant: Ed. revue par Alfred Cortot est suffisante»; 18/06/1930: Il envoie non pas sa devise mais ce qui résume au mieux l'ensemble de son effort: «Je persévère »; 30/05/1933: ses multiples responsabilités l'empêchent malheureusement d'entreprendre des travaux supplémentaires; 10/11/1937: il a trouvé le petit volume d'Hortense Parent et va mettre ces intéressantes pièces au répertoire de l'orchestre de l'Ecole; août 1943: émouvante lettre sur sa soeur Léa. De 1940 à1945: les lettres à Schneider sont relatives à des achats et commandes de livres et oeuvres musicales et à leurs règlements.
Joint Manuscrit autographe
Signé (sans lieu ni date) 2 p.1/2 in-4, quelques ratures et corrections: Il s'agit de la préface à une nouvelle Édition du livre d'Hortense Parent
Joint L.A.S. de Léa Cortot, soeur d'Alfred, à Schneider: Elle le remercie des manuels d'Hortense Parent dont elle fait un très grand éloge.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue