LIFAR (Serge) danseur et chorégraphe français d'Origine ukrainienne (1905-1986)

Lot 108
300 - 400 €
Résultats avec frais
Résultat: 254 €

LIFAR (Serge) danseur et chorégraphe français d'Origine ukrainienne (1905-1986)

Manuscrit autographe et 3 documents.
Manuscrit autographe
Signé (sans lieu ni date) 4p. in-8.
Ballet intitulé «Le Chevalier et la Damoiselle» en 2 actes: «L'action se passe au Moyen Age, en Bourgogne. La princesse se trouve sous le charme d'un sortilège: chaque nuit, elle est transformée en jeune biche... elle ne sera délivrée qu'après avoir rencontré un homme qui lui aura fait connaitre la souffrance...». Ballet de Serge Lifar, Musique de M.
Philippe Gaubert, chorégraphie de Serge Lifar, décors et costumes de M. Cassandre.
Ce ballet fut donné à l'Opéra de Paris le 2 juillet 1941.
3 documents: Pièce autographe
Signée adressée à H. Corbière (Paris) 27/7/41, 1/2 p. in-fol., sa Maxime de vie: «...
L'art c'est la vie, La vie c'est l'art...»; L.A.S. (s.l.) 29 août 1943, 1 p. in-fol. Lettre amicale, il remercie un ami pour son avis sur «Suite en Blanc» (ballet Néo classique de Serge Lifar) «venant de vous, cette opinion est d'autant plus flatteuse...
Ne croyez-vous pas, mon cher ami, que le grand défenseur de Notre danse académique que vous êtes - devrait prendre la plume pour répondre aux attaques de Divoire contre nous... Je compte sur vous pour la citation de Duncan!?»; fin de lettre
Signée. à Galina Sergueevna (s.l.n.d.) 1 p. in-4. Lettre avec quelques corrections autographes: Intéressant document: «...La pureté de votre ballet, sa naïveté nous remplissent d'admiration de fierté et d'amour... La création est un miracle, une révélation, une transfiguration même de l'être dans cette métamorphose du réel vers l'irréel.
J'espère... que vous êtes d'accord avec moi, comme je l'étais avec votre critique du livre de Zakaroff... Je suis heureux que Moscou, Kiev et Leningrad aient pu voir mes oeuvres chorégraphiques... le fruit du Travail de toute ma vie...».
Ferdinant Divoire: écrivain passionné de danse contemporaine (1883-1951); Galina Sergétevna Ulanova (1909-1998) considérée comme la plus grande ballerine russe du 20e siècle.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue