Bâton de danse Lobi khuluor, Burkina Faso…

Lot 12
10 000 - 15 000 €

Bâton de danse Lobi khuluor, Burkina Faso…

Bâton de danse Lobi khuluor, Burkina Faso
Bois à patine brun foncé noir, fer forgé
L. 68,5 cm
Lobi Khuluor dance-staff, Burkina Faso
H. 26.77 in
Provenance:
- Collection privée
Très beau bâton de danse Lobi sculpté en son sommet d'une effigie janus, représentant un couple réuni par l'arrière de la tête. Les visages identiques affichent une grande personnalité, signature d'un sculpteur réputé de Gaoua, Sikire Kambire. Les yeux en demi-lune sont percés, les nez larges surmontent des lèvres étirées. La coiffure commune est un chignon en coque strié de fines mèches. Les bras sculptés de part et d'autre du coude formé par la récade, sont légèrement disjoints du buste, les longues mains reposant sur les cuisses. Les caractéristiques sexuelles sont clairement définies. Les jambes du personnage féminin sont dissimulées sous la hampe en fer forgé.
Contrairement aux statues ou bateba, les bâtons de danse n'étaient pas sculptés en l'honneur des esprits ou thila, mais pour de jeunes hommes qui les exhibaient avec fierté lors de fêtes de village, accompagnés de xylophones et tambours. Dans des temps plus anciens, ce type de bâtons pouvait également servir d'arme (Piet Meyer, p. 119).
Les qualités de sculpture sont ici particulièrement remarquables et permettent de dire que nous sommes en présence d'une des trois ou quatre plus belles récades connues avec celle de l'ancienne collection Hubert Goldet (Cf. Vente Ricqlés, 30 juin 2001, lot 74).
Bibliographie:
- Piet Meyer, Kunst und religion der Lobi, Museum Rietberg, Zürich, 1981, p. 120, fig. 151 pour un objet apparenté et p. 127, 4.6.1. pour le sculpteur S. Kambire
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue