Superbe statuette masculine Sénoufo, Côte…

Lot 22
30 000 - 40 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 51 520 €

Superbe statuette masculine Sénoufo, Côte…

Superbe statuette masculine Sénoufo, Côte d'Ivoire
Bois à patine noire, la jambe droite est une reconstitution.
Pièce soclée par Kichizo Inagaki en 1925
H. 43 cm
Important Senufo male Figure, Côte d'Ivoire 16,9 in
Provenance:
- Collection Elie Faure, Paris
- Collection privée, par descendance, Paris
Publication:
- Une Collection particulière - Elie Faure, Somogy éditions d'art, Paris, 2017, ill. p. 4 et 29
Les Sénoufo sont un peuple d'agriculteurs installés au Burkina Faso, au Mali et en Côte d'Ivoire. L'institution du Poro, chargée de l'initiation des jeunes garçons, est le pilier de la vie sociale sénoufo et le facteur de cohésion principal de l'ensemble de la population.
Les artistes sénoufo furent très prolifiques et leurs oeuvres souvent très architecturées et sensibles eurent tôt fait de séduire les collectionneurs et les institutions.
Les statuettes de petite dimension fonctionnaient souvent par paire, incarnant le couple primordial, et pouvaient être utilisées par le devin afin de maîtriser les esprits de la brousse.
Cette statuette masculine est bien campée sur de courtes jambes. Son abdomen est proéminent, sa poitrine indiquée. Le cou, cylindrique et légèrement renflé, supporte une magnifique tête dans le style classique sénoufo. Le visage plat et prognathe, partagé en deux par l'allongement du nez, s'encastre dans le front rejeté vers l'arrière et surmonté de la coiffe traditionnelle à triple coque. Cette oeuvre démontre une fois de plus, si besoin est, le talent exceptionnel des sculpteurs sénoufo à agencer les volumes du corps humain dans leur style si particulier.
Elie Faure (1873-1937), médecin de formation, fut pour nombres d'auteurs le premier critique d'art. De 1909 à 1923, il travailla avec acharnement à son oeuvre principale, une histoire de l'art en cinq volumes, de la préhistoire à l'art moderne du début du XX° siècle. Pour la première fois la notion de création plastique y supplantait celles de frontières, qu'elles soient géographiques ou culturelles. Il ne croyait «qu'au règne de la vie indifférente et sans objet que l'homme traverse en artiste en lui donnant sa forme fugitive?». L'histoire de l'art d'Elie Faure reste aujourd'hui encore une référence des plus importantes en ce domaine.
En 1925, il confia au socleur Kishizo Inagaki quatre figurines chinoises et la sculpture Sénoufo que nous présentons aujourd'hui.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue