BARBEY D'AUREVILLY (Jules).

Lot 11
800 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat: 910 €

BARBEY D'AUREVILLY (Jules).

Lettre autographe signée à Théodore de Banville, datée Mardi matin [1864]. 1 page à l'encre rouge sur un double feuillet in-8 (205 x 132 mm), sous chemise demi-maroquin noir moderne.
Lettre amicale et inédite, sur Le Chevalier Des Touches.
Barbey avoue d'abord avoir des ennuis par là... et par ailleurs. Mais il s'empresse de déclarer: J'en suis une cariatide et j'en porte un bel entablement. Il lui annonce sa prochaine visite: Mais j'irai m'en essuyer le front, samedi chez vous, si vous y êtes. Il précise à ce sujet: Ce sera le lendemain de l'apparition de mon Des Touches, en volume [son roman Le Chevalier des Touches parut chez Michel Lévy en 1864]. Il conclut lyriquement: Je vous l'apporterai/et mon coeur itou!
Cette lettre, qui ne figure pas dans la Correspondance de Barbey d'Aurevilly, est inédite. Elle est typique de l'écrivain par son style et son graphisme.
Barbey d'Aurevilly consacra tout un chapitre à Théodore de Banville dans Les Oeuvres et les hommes (t. XXIII, Poésie et poètes), paru chez Alphonse Lemerre en 1906.
Petites taches et infimes déchirures sans manque en bordure extérieure.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue