BOISSIÈRES (Jean)

Lot 22
1 000 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 504 €

BOISSIÈRES (Jean)

L'Arioste francoes [...] avec les Argumans, et Allegories, sur châcun Chant. Premier volume. Lyon, Thibaud Ancelin, 1580. In-8, maroquin noir, double filet à froid, dos orné de même, tranches dorées (Reliure moderne).
Baudrier, t. III, p. 149.
Édition originale de cette adaptation en vers des 12 premiers chants du Roland furieux de l'Arioste (hormis le second chant, publié à Lyon en 1579), dans laquelle le traducteur et poète Jean de Boissières applique ses propres principes d'orthographe phonétique: Il y a adopté un système d'orthographe réformée, inspirée tout à la fois de Meigret, Pelletier et Ronsard. Ce livre est en province une des oeuvres les plus caractéristiques parues en orthographe réformée à cette époque (N. Carach, L'Orthographe française à l'époque de la Renaissance).
Les chants sont désignés par leurs incipits: Je chante les Amours, Injuste amour pourquoy, Bien que le simuler, Qu'ét-ce que ce cruel, Antre toutes Amours... Parmi les noms des dédicataires de ces poèmes, on trouve le trésorier Camus, le bibliophile Grolier, Conseilier du Roé & General de ses finances an Lyonoés, le cardinal de Ferrare, Du Verdier, etc.
Élégante impression en caractères italiques, dont l'illustration comprend le portrait de l'auteur à 23 ans au verso du titre, et de fins ornements typographiques de styles divers. La mort prématurée de l'auteur, à l'âge de 33 ans environ, ne lui permettra pas d'achever son oeuvre et de publier un second volume.
Marque de Charles Pesnot (l'imprimeur) sur le titre.
Manque le dernier feuillet (blanc), petite tache au feuillet b2. Dernier feuillet court de marge extérieure.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue