BOUGAINVILLE (Louis-Antoine de)

Lot 26
5 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 5 013 €

BOUGAINVILLE (Louis-Antoine de)

Voyage autour du monde, par la frégate du roi la Boudeuse, et la flûte l'Étoile; en 1766, 1767, 1768 & 1769. Paris, Saillant & Nyon, De l'Imprimerie de Le Breton, 1771. In-4, veau blond, triple filet doré, dos orné, pièce de titre rouge, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l'époque).
Duviols, pp. 472-474. - O'Reilly & Reitman, n°283. - Sabin, n°6864.
Édition originale du récit de la première expédition scientifique française autour du monde.
20 cartes dépliantes (îles Malouines, détroit de Magellan, terres de la Nouvelle-Guinée, etc.), dont une grande montrant le trajet de l'expédition, et 3 planches gravées sur cuivre par Croisey représentant des embarcations d'indigènes du Pacifique: Canot de l'isle Taiti à la Voile, Canot des Isles des Navigateurs à la Voile, et Canot sauvage de l'Isle Choiseuil.
Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811), cet enfant chéri des philosophes comme le surnomme Chinard dans son livre L'Amérique et le rêve exotique dans la littérature française, fut chargé de restituer à l'Espagne les îles Malouines, archipel qu'il avait colonisé lors d'un précédent voyage en Amérique du Sud en 1763-1764.
À bord de la frégate La Boudeuse, il quitta le port de Nantes en novembre 1766 et atteignit Montevideo au début de l'année suivante. Quelques mois plus tard, sa mission remplie, il se dirigea vers Rio de Janeiro pour rejoindre L'Étoile, flûte royale sur laquelle était embarqué Philibert Commerson, le botaniste de l'expédition. Les deux navires firent ensuite route vers le cap Horn et s'aventurèrent dans l'océan Pacifique, entamant ainsi leur voyage de retour vers la France. En avril 1768, Bougainville fit escale à Tahiti et décrivit l'île comme un jardin d'Eden; enchanté par les lieux et ses habitants, il la nomma même la Nouvelle-Cythère, en référence à l'île grecque de la déesse Aphrodite.
L'expédition rentra à Saint-Malo en mars 1769, rapportant avec elle de nombreuses observations qui firent progresser la connaissance du Pacifique, en particulier sur le plan cartographique.
Lors de sa publication, le récit de Bougainville rencontra un immense succès et les descriptions laissées par le navigateur sur Tahiti forgèrent à jamais le mythe du paradis polynésien et celui du «bon sauvage».
Dédiée à Louis XV, l'édition comprend notamment un discours préliminaire décrivant les voyages entrepris depuis le XVIe siècle dans la mer du Sud, ainsi qu'un vocabulaire tahitien (pp. 389-402).
Superbe exemplaire imprimé sur un papier fin dans une fraîche reliure en veau blond.
Il porte la cote d'inventaire manuscrite et l'ex-libris armorié gravé de la bibliothèque de Louis-François de Monteynard (1713-1791), secrétaire d'État à la guerre de 1771 à 1774.
La carte placée en regard de la p. 255 a été coupée par le relieur mais sa partie détachée est conservée volante.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue