MURET (Marc-Antoine)

Lot 128
2 000 - 2 500 €

MURET (Marc-Antoine)

Juvenilia. Paris, Veuve Maurice de La Porte, 1553. In-8, veau fauve, filet doré, chiffre entrelacé central, chiffre répété au dos, tranches mouchetées (Reliure de l'époque).
Oberlé, n°164.
Réimpression de l'édition originale, parue en 1552.
Ce recueil contient: au titre, une petite pièce de Nicolas Denizot, un hommage de Dorat, deux hommages (en latin et en grec) de Buchanan, un hommage de Baïf, un autre de Denizot et une épigramme de Jodelle. Suit une intéressante préface, datée du 8 décembre 1552, adressée à Jean Brinon, grand mécène des poètes de son temps et enfin les pièces de Muret.
Humaniste, Marc-Antoine Muret (1526-1585) compta parmi ses élèves le jeune Michel de Montaigne, Remy Belleau, Jodelle, etc. Ami de Paul Manuce, Muret fut secrétaire d'Hippolyte II d'Este et professeur de philosophie morale à l'université de Rome. Le pape Grégoire XIII lui donna le titre fort convoité de citoyen romain. Il rédigea cet ouvrage au cours de son séjour à Paris de 1551 à 1553, où il noua des amitiés profondes avec Ronsard, Du Bellay, Dorat et leurs amis.
Reliure frappée au chiffre entrelacé CC, non identifié. Le titre porte la devise manuscrite Spero quandiu spiro (J'espère tant que je respire, devise du roi Charles Ier d'Angleterre).
Ex-libris manuscrit du XIXe siècle sur le titre et sur le contreplat, non identifié: Car. Puchet.
Quelques marginalia manuscrites et mots soulignés de l'époque.
Petits trous de vers aux charnières et petits frottements à la reliure.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue