PINTO (Isaac de)

Lot 138
5 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 6 141 €

PINTO (Isaac de)

Essai sur le Luxe. Paris, s.n. [J. Lambert], 1762. - Apologie pour la nation juive ou Réflexions critiques sur le premier chapitre du VII Tome des Oeuvres de Monsieur de Voltaire, au sujet des Juifs. Amsterdam, J. Joubert, 1762. - Réponse de l'Auteur de l'Apologie de la nation juive, &. à deux Critiques, qui ont été faites de ce petit Ecrit, [...]. La Haye, Pierre Gosse et Daniel Pinet, 1766. Ensemble 3 ouvrages en un volume in-12, demi-basane fauve avec petits coins de l'époque.
Réunion en édition originale de 3 ouvrages importants et rares d'Isaac de Pinto (1717-1787), économiste et philosophe juif d'origine portugaise.
Ami de Hume et de Mirabeau, Pinto fut très influent en Hollande en son temps. Il contribua notamment à redresser les finances publiques de sa patrie d'adoption en puisant dans sa fortune personnelle. On lui doit divers ouvrages, concernant principalement l'économie et l'émancipation des Juifs. Sa pensée économique s'est attachée à l'analyse du luxe, de la liberté du commerce, de la circulation monétaire, des impôts, du crédit public et de la dette nationale. La condition du peuple juif fut l'autre sujet de réflexion et d'action de Pinto; on le considère à ce titre comme l'un des pères de la nation juive.
L'Essai sur le luxe est le premier traité d'économie publié par l'auteur. Il sera inséré en 1771 dans son Traité de la circulation et du crédit.
L'Apologie pour la nation juive fut rédigée en réaction contre l'opinion dépréciative de Voltaire à l'encontre des Juifs. L'ouvrage fut publié par l'entremise de son ami Jacob Rodrigues Pereira, savant juif, l'un des précurseurs de l'éducation des sourds-muets et de l'orthophonie.
Reliés à la suite: [MEYMAC (Simon]). Mémoire authentique, concernant l'affaire qui s'est passée depuis peu à
Sainte-Foy, dans laquelle on a crû les Protestants impliqués. Amsterdam, Pierre Humbert & Fils, 1768. - INNOCENCE ET SUPPLICE de Jean Calas, Négociant à Toulouse. S.l.n.d. [vers 1760-1770]. 24 pages (il n'existe pas de titre, le texte débute au feuillet A1). - [VOLTAIRE] Relation de la mort du Chevalier de La Barre, par Mr. Cass**, Avocat au Conseil du Roi, à Mr. le Marquis de Beccaria. S.l.n.d. [Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1768]. 24 pages.
Édition originale (cf. Bengesco, n°722).
Quelques rousseurs, principalement au début et à la fin du volume. Reliure très frottée, charnières marquées.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue