Ɵ Masque Dan/We, Côte d'Ivoire Bois, fer…

Lot 17
35 000 - 60 000 €

Ɵ Masque Dan/We, Côte d'Ivoire Bois, fer…

Ɵ Masque Dan/We, Côte d'Ivoire
Bois, fer
H. 25,4 cm - L. 15,2 cm

Provenance:
- Collecté par Emil Storrer, Zürich
- Collection privée

Publication:
- Eberhard Fisher et Himmelheber Hans, Die Kunst der Dan, Rietberg Museum, Zürich, 1976, p. 99, n°71
- Eberhard Fisher et Himmelheber Hans, The Arts of the Dan in West Africa, Rietberg Museum, Zürich, 1984, p. 63, n°67

Emil Storrer (1917-1989), grand voyageur et collectionneur, sillonne l'Afrique de l'Ouest et spécialement la Côte d'Ivoire au début des années 1950.
Il rencontre à Korhogo, le garagiste Simon Escarré, lui-même grand collectionneur et chasseur avec lequel il se lie d'amitié ainsi que le Père
Convers en pays Senufo.
Il fournira des objets majeurs au Rietberg Museum, au Musée Barbier-Mueller ainsi qu'à de grands collectionneurs privés.
Ce masque de danse aux traits puissants est dominé par une masse frontale supportant les sourcils qui surplombent des yeux tubulaires inquisiteurs encadrant un nez fort aux larges ailes. La bouche très proéminente s'ouvre sur une double rangée de dents épointées qui invitent au respect.
Le fer planté au milieu du front vient renforcer le pouvoir de ce masque. De nombreux trous ronds et rectangulaires d'attache du costume, qui recouvraient le porteur, ceinturent le masque. À l'arrière, qui porte l'inscription à l'encre blanche ‘125 Guéré-Dan', les traces d'herminette restent parfaitement visibles.
Très belle patine brun-noir d'usage glacée sur un bois dur.
La description de ce masque traduit la représentation d'un esprit mâle fier et menaçant dans les cérémonies du Poro. Aux garçons et aux villageois, ce masque et son porteur inspiraient crainte et respect, les femmes ne pouvant approcher ce masque durant les périodes de réclusion.
C'est l'un des très beaux exemplaires des masques de ce type.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue