Ɵ Pagaie cérémonielle Iles Salomon, Mélanésie…

Lot 61
25 000 - 40 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 29 788 €

Ɵ Pagaie cérémonielle Iles Salomon, Mélanésie…

Ɵ Pagaie cérémonielle Iles Salomon, Mélanésie
Bois dur à patine brun foncé noir, traces de pigments, fibres végétales
L. 131,5 cm

Provenance:
- Pitt Rivers Museum, 1898
- Sotheby's, Londres
- Wayne Heathcote, Angleterre
- Collection privée

Exposition:
- Prêt à long terme au Metropolitan Museum of Art, New York

Bibliographie:
- Deborah B. Waite, Artefacts from the Solomon Islands in the Julius L. Brenchley Collection, British Museum Publications, Londres, 1987

Les pagaies des Iles Salomons varient à la fois dans leur forme et leur usage. Certaines étaient exhibées uniquement lors de festivités, d'autres brandies lors de danse accompagnant les conflits, d'autres encore maniées véritablement comme armes de combat.
Ici, la tête foliacée de cette exceptionnelle pagaie est gravée sur chacune de ses faces d'un visage, une longue nervure traversant la partie haute de la masse d'arme pour décrire ensuite le nez, percé au septum. Sous la prise, ligaturée d'un fin tressage en fibres végétales, la pointe de la pagaie est sculptée en haut-relief de deux bustes Janus opposés, aux têtes menacées par la gueule grande ouverte d'un crocodile. Le bois dense à la fibre tendue est rehaussé de pigments blancs et ocre rouge.
L'ensemble, façonné avec un grand luxe de détails malgré la contrainte matérielle, est probablement le plus bel exemplaire connu de son type.
Il est à comparer à une pagaie de l'ancienne collection Brenchley, découverte sur l'Ile de Santa Isabel en 1865 lors du voyage d'exploration du collectionneur sur la HMS Curaçoa, et conservée au British Museum, (D. B. Waite, ill. 199, planche 10). Et à une autre encore (op. cit, ill. 200, planche 10), également de même pedigree, conservée quant à elle au Maidstone Museum.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue